samedi 29 mars 2014

Cranberry, "canneberge" pour infection urinaire (cystite)



canneberge cystite
Canneberge et cystite
Cranberry : les propriétés de la canneberge


De la famille des éricacées, mon nom scientifique est Vaccinium macrocarpon Aiton
famille.

Origine et description botanique


La canneberge ou cranberry est un arbuste à feuilles persistantes d'Amérique du Nord, très similaire du point de vue botanique à notre bleuet. Il pousse de façon sauvage en Amérique du Nord dans les terres marécageuses acides et pour cela la cranberry est également connue comme la myrtille rouge palustre américaine. La fleur de la canneberge est blanche ou rose pâle, en forme de cloche. Le fruit est petit et rouge, il est pulpeux et dur.

Parties utilisées des Cranberry's


Les compléments alimentaires sont fabriqués à partir de fruits, entiers, frais ou congelés, ou sous forme de jus de canneberge.


Constituants chimiques et mécanisme d'action


La «drogue végétale» est constituée du fruit , qui contient des pro-anthocyanidines, des flavonoïdes tels que la quercétine, des catéchines, des tanins, de l'acide ascorbique, de l'acide citrique, de l'acide malique et de l'acide glucuronique, du bêta- carotène, du glutathion, de l'alpha-tocophérol (vitamine E), etc.

Canneberge, propriétés



Initialement, il a été émis l'hypothèse que l'action antiseptique de la canneberge au niveau de l'appareil urinaire est liée à la capacité d'acidifier les urines, ce qui les rend moins hospitalière à la croissance des bactéries telles que Escherichia coli, un des agents étiologiques les plus courants des infections des voies urinaires, impliqué dans environ 80% des cas. Des études expérimentales successives ont confirmé que l'objectif principal du fruit de canneberge est Escherichia coli, toutefois, le principal mécanisme d'action ne dépend pas tant de la capacité à acidifier l'urine, mais plutôt d'inhiber l'adhérence d'Escherichia coli aux cellules épithéliales des voies urinaires. L'action semble être due à des pro-anthocyanidines, des polyphénols qui inhibent sélectivement les adhésines produites par les bactéries réductrices de l'adhérence bactérienne aux cellules uro-épithéliales. Les pro-anthocyanidines les plus actives à cet égard semblent être celles de type A.

En substance, du fait de la richesse en proanthocyanidines, la canneberge inhibe l'adhérence de certaines bactéries (Escherichia coli, Proteus mirabilis, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa , etc.) des cellules de la muqueuse qui tapissent le tractus urinaire, ce qui favorise leur élimination par l'urine.

Cranberry : propriétés de la canneberge


La canneberge exerce cet effet également par rapport à d'autres agents pathogènes des voies urinaires, mais ne semble pas être efficace pour libérer les bactéries qui ont déjà adhéré aux cellules épithéliales du tractus. Son efficacité serait plus grande en termes de prévention.

L'activité anti-adhésive de jus de canneberge peut également être utile dans la prévention de l'adhésion des bactéries sur les dents de la flore buccale impliquées dans la formation et la stabilité de la plaque dentaire, action similaire pour Helicobacter pylori, l'agent responsable de la plupart des cas d' ulcère gastro-duodénal.

La canneberge est pleine de composés monomères et polymères phénoliques qui ont une action protectrice sur les cellules contre les radicaux libres, en les protégeant contre les dommages oxydatifs, avec des effets bénéfiques pour le système cardiovasculaire et également immunitaire.

Quoique marginal pour déterminer l'efficacité antiseptique, il convient de rappeler également l'effet acidifiant dans l'urine , qui crée un environnement défavorable pour les bactéries, en particulier Escherichia coli.

La canneberge est utilisée par les Amérindiens depuis des siècles dans la diète commune, mais également en tant que médicament pour traiter des problèmes urinaires et rénaux. Les marins l'utilisaient pour la prévention du scorbut, car elle est riche en vitamine C.

La canneberge d'Amérique, en particulier sous forme de jus, est traditionnellement utilisé pour la prévention et le traitement des infections des voies urinaires , et comme déodorant pour les personnes souffrant d'incontinence urinaire. Elle est utilisé pour le diabète de type 2, pour le syndrome de fatigue chronique, en tant que diurétique, antiseptique, anti-pyrétique et anti-cancer.

Études et efficacité clinique


Dans plusieurs études contrôlées, la canneberge canneberge présente des propriétés antioxydantes, elle s'est avérée efficace dans la prévention et le traitement des infections chroniques et récurrentes des voies urinaires.

Nous rapportons dans ce domaine , une méta-analyse en 2004 ( Jepson RG , Mihaljevic L , Craig J. Cranberries pour prévenir les infections des voies urinaires ), qui a étudié l'effet de différentes préparations de canneberge sur les infections des voies urinaires. Nous rapportons 7 essais cliniques contrôlés.

L'effet du jus de canneberge par rapport au placebo a été examiné dans cinq études, tandis que les deux autres ont étudié l'effet de capsules de canneberge par rapport au placebo. On voit que les produits à base de canneberges réduisent significativement l'incidence des infections des voies urinaires après 12 mois par rapport au placebo.
Il n'y avait aucune différence significative en ce qui concerne l'efficacité des capsules ou le jus de canneberge. Les effets secondaires étaient très rares et comparable au placebo. La méta-analyse a conclu que le jus de canneberge et les capsules peuvent réduire l'incidence des infections des voies urinaires, bien que de nombreux patients abandonnent le traitement en cours. A indiquer, cependant, dans les études ont été préparées et utilisées différentes doses de canneberge, et il est toujours assez flou quelle est la durée idéale du traitement et quelles sont les meilleures quantités et concentrations à consommer.

Posologie, mode d'utilisation cranberry


Pour la prévention des infections urinaires, l'apport recommandé est de 500-750 ml de jus de par jour, divisé en trois prises par jour. Il est important de signaler que la quantité recommandée de jus dépend de sa concentration, dans le cas du jus pur, il peut être dilué dans l'eau, à hauteur de 80 à 160 ml par jour.

Chez les enfants, la dose de jus de cranberry recommandé est de 18-25 mg / kg / jour.
Pour le jus de fruit, le constituant de référence pour la qualité du produit fini peut être considéré comme le type pro- anthocyanidines A, dont la concentration dans les produits du commerce est d'environ 1.2 à 1.4 % . L'extrait sec disponible sur le marché, quant à lui, est généralement normalisé à 15 % de polyphénols. Il est recommandé de prendre une gélule (300 mg) 2-3 fois par jour, entre les repas avec de l'eau.

Mises en garde et contre-indications


La canneberge est généralement bien tolérée et il n'y a pas de contre-indications spécifiques. De très fortes doses, comme 3-4 litres de jus par jour peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux et des diarrhées. La consommation de plus d'un litre/jour de jus pendant des périodes prolongées peut augmenter le risque de formation de calculs du rein d'acide urique, ce qui explique pourquoi la consommation de canneberge peut être contre productif chez les patients atteints hyperuricosurie ou hypercystinurie.

Bien que la plupart des cas d'infections des voies urinaires répondent bien au traitement avec la canneberge, il est toujours conseillé d'éviter l'auto-traitement et être suivi par un médecin ; les infections urinaires négligées peuvent en effet développer des infections du rein de graves conséquences.


Les interactions médicamenteuses du Cranberry


Il y a quelques cas rapportés de l'interaction entre la warfarine et le jus de canneberge, avec le renforcement de l'effet anticoagulant des principes actifs. L'interaction entre le jus de canneberge et la warfarine est biologiquement plausible, car la warfarine est métabolisée par le cytochrome P450 et le jus de canneberge contient des flavonoïdes qui inhibent les enzymes CYP. En l'absence de données concluantes, il est recommandé la vigilance de l'administration concomitante de warfarine et de canneberges.

5 commentaires:

  1. Bonjour, en effet je prends de la canneberge en association avec de la myrtille qui est riche en proanthocyanidines pour mon affection urinaire.
    Manifestement depuis que je prends 3 gélules de canneberge tous les matins mon affection urinaire a complètement disparu.

    RépondreSupprimer
  2. Y a-t-il une contre-indication à prendre la canneberge pour une femme enceinte ? La légende dit que la canneberge est très bien pour avoir une fille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aucune contre indication pour la future maman. Le jus de canneberge soulage les "brulures" dues à une infection urinaire. Si vous êtes déjà enceinte, je doute que les cranberry changeront le sexe du futur bébé. Il ne faut pas croire certains dictons...

      Supprimer
  3. le jus de cranberry est acceptable pour tous. Par contre si on le boit aprés avoir presser les canneberges fraiches, c'est mieux d'y ajouter un peu de sucre ou de miel. Il faut éviter de boire un jus de cranberry acheté en grande surface, car il est additionné avec autre chose et les bienfaits du cranberry sont amoindris

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, les Cranberrys secs ont-elles les mêmes bienfaits que les Cranberrys frais ?

    RépondreSupprimer